Le trading en ligne n’est pas si différent du trading classique, en effet, ils ont énormément de points en communs, sauf que le trading en ligne est une version effectuée par internet qui a ses propres avantages.

Dans cette nouvelle forme de trading, les traders n’ont plus besoin de se déplacer pour effectuer l’achat et la revente d’actifs boursiers et exactement comme les bourses classiques, ils peuvent faire l’échange de paires de devises ou bien l’échange des matières premières, etc.

De plus, certaines fonctionnalités sont intégrées sur les plateformes de trading en ligne afin de faciliter le travail des traders. Effectivement, ce dernier n’a plus besoin de se procurer des calculs. Ces opérations son exécutées automatiquement en arrière plan par les plateformes qui affichent seulement les résultats, c’est aussi une manière très efficace pour économiser du temps et c’est une qualité qui a une très grande ampleur pour les traders faisant du scalping (c’est une technique qui rapporte un peu de bénéfices pour beaucoup d’échanges).

Apprendre à trader le forex : les 5 étapes nécessaires

Evidemment, avant de vous jeter tête baissée à l’eau, il est primordial d’avoir conscience des notions de base du trading sans lesquelles vous ne pourrez pas avancer. Le trading est un domaine très vaste où il y a tellement de choses à dire ! Il repose sur plusieurs piliers comme par exemple l’analyse du cours d’un actif financier, avoir connaissance de la somme d’argent exacte qu’on doit investir ou encore le fonctionnement des marchés financiers, etc. Voici donc quelques unes des notions de base du trading.

CourtierNoteDépot miniRégulationCommencer
à trader
alvexonuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
etoronuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
marketsnuméro 3250 $USA AllowedTRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Etape 1 : Comprendre comment fonctionnent les marchés

La place boursière est simplement un réseau global énorme et rien de plus qui est aussi appelé place des marchés. Ce dernier permet d’échanger des sommes d’argent énormes chaque jour. A peu près chaque année, presque 60 000 milliards d’euros se font tradés et c’est beaucoup plus coûteux que le montant de tous les services et biens qui sont disponibles dans l’économie mondiale. Les actifs financiers se font chaque jour échangés dans le monde par différentes places financières. L’action est l’actif financier le plus connu, cette dernière est un contrat représentant une part d’une quelconque entreprise et en général, plus l’entreprise est importante, plus le prix de son action (sa valeur) est important et évidemment, plus elle génère de l’argent et plus elle peut se permettre l’investissement dans de nouveaux projets pour gagner encore plus d’argent et ces derniers (les nouveaux projets) la feront donc croître et feront augmenter le prix de son action par la même occasion. En revanche, si l’entreprise constate que son chiffre d’affaire diminue et qu’elle réalise moins de profits au fil du temps, elle verra le cours de son action baisser et donc, le prix d’une action va aussi varier par rapport à l’offre et la demande présents sur les marchés. Il faut savoir que plus une action est demandée par les investisseurs, plus elle verra son prix augmenter et cela va dans les deux sens (les actions de l’entreprise se verront baissées si les investisseurs vendent leurs actions).

Etape 2 : L’analyse et le choix du marché pour le trading en ligne

Pour la part du choix du marché où vous allez trader en ligne, cela ne dépendra que de votre style d’investissement. Par exemple, si vous êtes un investisseur qui se focalise sur le court terme et le très court terme, vous devrez vous concentrer sur les marchés avec une importante volatilité, les gros écarts de prix seront très présents sur ces marchés et nombreuses seront les opportunités pour faire du profit. En revanche, si vous vous êtes orienté vers les investissements qui sont basés sur le moyen terme et le long terme, optez pour les marchés dont l’évolution de la volatilité est très petite (effectivement, cela va limiter vos risques) et préférez les marchés avec des entreprises qui sont sûres, c’est-à-dire celles qui permettent d’analyser leurs résultats d’activité en les rendant disponibles. Vous devrez éviter à tout prix les Pennystocks qui sont des actions très dangereuses à cause de leur impossibilité d’évaluation des entreprises dans lesquelles vous comptez investir. Les prix de ces actions ne sont fixés que par le nombre d’offre et de demande et de cette manière, de nombreux escrocs (scammers) vont vous inciter à investir dans telle ou telle société pour pouvoir profiter de la variation des prix et ils seront donc les seuls gagnants dans ces opérations. En cas d’investissement dans les marchés dont la devise est différente de celle avec laquelle vous avez ouvert votre compte de trading, pensez à “hedger” votre position en achetant ou en vendant la paire de devise qui correspond. Malgré la forte hausse d’une action où vous avez investi, il n’est pas impossible de tout perdre quand la devise de cette action décroit et donc, vos profits ne se résumeront plus qu’à un 0% et ce, malgré votre retour sur un investissement positif concernant l’action en question. Il faut savoir que si vous êtes un Day trader en plus d’une autre activité professionnelle, il vous sera très difficile d’allier vos deux professions qui sont travail et trading. Pour éviter ce soucis, si vos horaires ne vous correspondent pas pour trader en ligne, vous avez la possibilité d’opter pour des marchés étrangers qui disposent d’une ouverture correspondante à votre rythme de vie comme par exemple le marché américain qui ouvre dans l’après-midi, il est donc parfait pour les personnes qui travaillent le matin uniquement.

Etape 3 : Établir un capital afin de trader

Puisque que vous avez acquis un peu plus de connaissances sur les marchés traders et le fonctionnement des marchés financiers, il faudra que vous établissez un capital afin de trader en ligne. Si vous souhaitez avoir la chance de générer des profits, oubliez les comptes de trading à seulement 250e car avec une somme d’argent pareille, vous n’aurez évidemment pas assez de fonds qui suffisent à la mise en place des vraies stratégies de trading, de plus, vous n’aurez pas la possibilité de manager ou hedger vos risques mais en revanche si vous êtes un débutant, une petite somme vous permet parfois de vous rassurer et vous familiariser avec cet univers qui est nouveau pour vous. Si vous êtes débutant, on vous conseille d’investir dès le départ une somme faible afin de confirmer que vous êtes vraiment fait pour la trading sans dépenser beaucoup d’argent et ce, surtout si vous vous rendez sur le marché du Forex ou même des CFDS (les options binaires font exception à la règle ; vous pouvez très bien commencer avec un compte micro/mini mais vos profits seront évidemment plus faibles). Si vous commencez à acquérir de l’expérience, un compte de trading entre 5 000e et 15 000e au moins est fortement recommandé et vous pouvez très bien placer cette grosse somme d’argent dans un margin account qui est un compte de trading permettant à un investisseur l’utilisation des effets leviers pour bien-sûr avoir plus de puissance pour trader. On va dire que avez 10 000e dans votre compte margin account et que vous utilisiez un effet de levier X2 sur votre compte donc votre portefeuille vaudra le double, soit 20 000e et ainsi, vous pourrez faire deux fois plus de profit sur le marché. En revanche, en cas de pertes, vous allez également perdre deux fois plus d’argent et attention, il ne faut pas que vous receviez des margin call provenant de votre courtier ! Car plus vous ferez des profits dans les temps demandés et plus vous pourrez vous permettre l’utilisation des plus gros effets de levier. Dans le cas de perte d’argent, vous devrez réduire vos effets de levier et n’en utilisez jamais des gros dès votre départ dans le tarding et si vous comptez commencer avec le levier proposé par plusieurs courtiers qu’est le X100, vous courrez à votre perte totale ainsi que celle de votre capital. C’est très connu que dans le trading, tout vrai trader qui se respecte commence avec le moins de risques possibles pour ensuite les augmenter si ses résultats lui permettent.

Etape 4 : La mise en place d’une stratégie de trading efficace

Absolument tous les traders sans exception ont leurs propres stratégies préétablies avant d’entamer la journée du trading car celles-ci augmentent au max vos chances de faire du profit et donc préserver votre capital. Le but de chaque trader est généralement l’obtention de résultats positifs pour le long terme car en effet, plus vous gagnez en trading plus les retours sur vos investissements grandiront et c’est pour cette raison que vos stratégies doivent être définies avant même de penser à vous lancer dans un investissement. Parmi ces stratégies, on retrouve :

  • Établir un Money Management : dans le cadre d’investissements des marchés financiers, le principe de money management se résume au fait d’allouer de manière technique, intelligente et diversifiée son capital et ce, dans le but de limiter ses risques, il faudra que vous investissiez des sommes égales pour tous vos investisseurs. En premier lieu, il ne faut jamais allouer plus de 10% pour chacun de vos trades, commencez avec 5% pour diminuer les risques et éviter toute possibilité de perte. Gardez en tête qu’un portefeuille diversifié est un portefeuille très bien construit, il contient de nombreux actifs financiers, basez-vous sur le moins d’actifs possible (moins de 05) afin de vous habituer et vous familiariser à eux grâce aux analyses techniques et fondamentales. De ce fait, l’attribution des actions à des parties à peu près égales à des paires de devise, des produits dérivés et des matières premières est nécessaire tout comme le fait de mettre en place des stop-loss afin de protéger votre capital dans le cas où les choses tourneraient mal pour vous. Gardez à l’esprit que les pertes sont toujours présentes dans le jeu et donc ne tradez jamais de l’argent que vous n’avez pas, vous pourrez en avoir besoin pour couvrir quelques unes des dépenses que vous devez faire dans l’immédiat. C’est un fait que beaucoup d’apprentis ont du mal à comprendre, mais la trading n’a jamais été fait pour être utilisé comme une source complémentaire de salaire si vous visez le long terme et donc, il ne faut jamais retirer de l’argent de votre compte trading afin de pouvoir gagner des sommes assez importantes en trading. Si vous laissez votre capital dans votre compte et que vous assumez le fait que vous êtes généralement en positif, votre capital va augmenter au fil du temps d’une manière exponentielle et au contraire, votre portefeuille évoluera très peu dans le cas où vous retirez ces fonds de votre compte. Pour la part des options binaires pour le trading Forex et CFDs, la dynamique est toujours différente et encore plus malléable, si vous appliquez un bon money management, vous aurez la possibilité d’effectuer des retraits réguliers et vous aurez toujours un compte de trading opérationnel afin de placer vos positions et comme les leviers ne sont pas inclus dans les options binaires, vous aurez forcement moins de risques.
  • L’utilisation des comptes de démonstrations : ce sont les courtiers qui vous offrent les comptes de démonstrations en ligne, ils constituent une étape très importante lors de votre apprentissage de trading. Effectivement, ces comptes de démonstrations offrent la plupart du temps de 50 000e à 100 000e fictifs afin de vous permettre la mise en application de vos stratégies de trading sans risquer en plus de la familiarisation avec la plateforme de votre courtier, cela vous donnera l’occasion de tester vos stratégies risk management et effectuer la mise en place des techniques de trading avancées. Evidemment, vous devez savoir que faire des trades à base d’argent fictif est très différent de l’engagement effectué sur les marchés des réels capitaux et donc les résultats que vous allez obtenir par les comptes de démonstrations seront effectivement différents de votre portefeuille et ce phénomène s’explique par le fait que l’investissement sur le marché avec son propre argent va créer du stress et c’est ce qui influence les prises de décisions. Finalement, pour pouvoir trader facilement, il faut que vous soyez fort psychologiquement, avoir du caractère, et disposer d’une approche mentale organisée et très structurée et ce, dans n’importe quelle circonstance, cela permettra la suppression de toute forme d’irrationalité qui aurait les possibilités d’impacter vos performances en trading. Le compte démo est moins important dans les options binaires et c’est une solution disparue.

Etape 5 : Travailler son mental

Le trading est une activité qui nécessite énormément de maîtrise de soi. Un trader, s’il n’est pas fort mentalement et psychologiquement, il peut ne pas supporter la pression et le stress et il peut être amené à subir de lourdes pertes à cause des décisions prises sur un coup de tête ou par irrationalité. Le trading est un travail qui provoque beaucoup de stress surtout lorsque les marchés sont à la baisse et pour éviter d’entrer dans cette engagement sans garantie, l’établissement des règles psychologiques est très important dans cette situation, comme par exemple, dans le cas où vous perdiez 10% de votre portefeuille, la clôture immédiate de toutes vos positions ainsi qu’un break d’une semaine sont nécessaires. Le break en trading a pour but le repos total pour revenir avec de nouvelles idées et un esprit tranquille, prenez le temps d’encaisser vos pertes. D’un autre point de vue, cela va préserver le capital et peut-être même que les stratégies que vous utilisez ne sont pas bonnes. Comme dit précédemment, rien n’est sûr quand vous travaillez dans le tarding, il est impossible de vous garantir de gros profits car les pertes sont inclues dans le jeu mais en revanche, il ne faut jamais exposer son capital à des risques trop gros et c’est pour cette raison qu’on a eu droit à l’existence des techniques de risk management. De cette manière, si votre portefeuille est bien hedgé, il ne sera que rarement en négatif lorsque vous aurez droit à des événements imprévus. Énormément de personne se fixent des objectifs lors du début de leur apprentissage alors que c’est à éviter car à chacun ses capacités d’apprentissages et surtout, rien n’est garanti car la somme d’argent générée chaque jour n’est jamais fixe et dépend du marché plus qu’elle ne dépend du trader en lui-même, le seul acteur qui peut décider des profits réalisés est bien le marché. Les objectifs que vous vous fixez sont inutiles, comme par exemple 1000e par jour, si les opportunités ne se présentent pas sur le marché, essayer d’y arriver va vous faire investir par dépit et vous exposer encore plus aux risques de pertes d’argent inutiles.

Ecole de trading des traders Sixto pour vous épauler : apprenez l’analyse technique en ligne

Bien que beaucoup d’argent soit dépensé par les personnes voulant faire des formations de trading, on peut quand même s’aider d’un bon conseiller financier et donc pour ce faire, avant de chercher la bonne formation, commencez par trouver un bon broker. L’apprentissage du trading en ligne n’est pas très compliqué, voici donc les étapes à suivre et tout ce qu’il y a à savoir pour apprendre le trading :

Apprenez l’interprétation des graphiques

Les graphiques sont une partie très importante du trading, c’est même la base sur laquelle repose la totalité du travail du trader, il est donc indispensable d’apprendre à les interpréter et les lire. Il existe plusieurs types de graphiques mais les plus importants sont ceux en courbe continue (comme on peut le constater, ce dernier est sous forme d’une ligne continue qui présente la liaison des clôtures des cours de l’action, les points se lient sur une échelle de temps présente sur l’axe horizontal) et les chandeliers (le graphique prend une forme de bougies placées les unes après les autres de manière consécutive, c’est le graphique le plus détaillé par rapport au précédant car il indique les moments de l’ouverture des cours en plus des moments de clôture).

La mise en point d’une bonne analyse technique

Cette dernière est généralement aperçue comme l’aspect théorique du trading, et comme n’importe quelle théorie, il est nécessaire de l’apprendre afin de bien trader. L’analyse technique est généralement résumée à la prévention du mouvement des cours et ce, basée sur les données numériques uniquement, on peut l’utiliser dans tous les types de trading que ce soit pour trader des indices, des actions ou autres actifs boursiers. Evidemment, quand on veut utiliser cette analyse correctement, il est, comme dit précédemment, indispensable de pouvoir interpréter de la bonne manière les graphiques où l’analyse technique permet la prévention des tendances et les reprises ainsi que les retournement des cours. Bien qu’elle ne soit pas vraiment une science exacte, elle contribue de façon indéniable à la réussite des échanges.

L’application des stratégies viables

C’est là ou les choses se compliquent légèrement parce qu’il existe plusieurs stratégies applicables (des tonnes !) et aucune d’entre elles ne peut vous fournir une solution miracle avec une garantie de son fonctionnement et donc, le choix de la stratégie adéquate nécessite un grand effort ainsi que beaucoup d’expérience. Le trader doit impérativement inclure l’analyse fondamentale pour tenir en compte les facteurs externes comme les événements clés qui peuvent affecter de manière très significative le cours de l’action. Les traders se différencient généralement par leurs stratégies car tous ne travaillent pas de la même manière, c’est pour cela qu’il faut s’entraîner à forger une stratégie propre à soi tout en gagnant de l’expérience et en apprenant de ses erreurs et le meilleur moyen pour y arriver est d’avant tout utiliser les stratégies qui sont les plus connues et donc les plus sûres et les plus efficaces comme par exemple celle du Rainbow ou de Guppy.

Le suivi d’une formation de qualité

L’un des arguments utilisés par les courtiers afin d’attirer de nouveaux traders est de proposer des formations de trading de haute qualité. Effectivement, grâce à ces formations, les traders peuvent apprendre la trading correctement et vont pouvoir rester actifs sur la plateforme pour le long terme. Cela peut être considéré comme une bonne publicité pour la plateforme. Les traders, satisfaits de leurs performances, vont automatiquement recommander à d’autres nouveaux traders de se diriger et de s’inscrire chez leurs brokers. Parmi les bons courtiers proposant des formations de trading d’excellente qualité, on peut trouver Alvexo. D’ailleurs, ce dernier vient tout juste de lancer son nouveau guide de trading pour cette année (2019), et il contient des informations encore plus pertinentes avec plusieurs données économiques. Le guide vous propose également de nouvelles perspectives sur le trading qui peuvent faciliter le travail du trader significativement.

L’accès à un niveau de professionnalisme hors pair

Evidemment, se limiter aux formations de trading proposées par les courtiers peut être plutôt suffisant afin de mettre le trader sur les railles et lui offrir la possibilité de gagner proprement sa vie, mais beaucoup de traders se demandent s’il n’y aurait pas un moyen pour augmenter ses performances encore plus haut, afin d’atteindre le niveau des experts et des professionnels de trading qui travaillent pour les plus grandes entreprises. En effet, oui, cela est aujourd’hui possible grâce à l’académie de trading qui est souvent proposée par certains brokers renommés comme étant excellents comme Alvexo. De plus, le courtier offre aux traders la possibilité de pratiquer, s’exercer et appliquer sur des comptes virtuels ce qu’ils ont appris à l’académie et donc, cela préservera automatiquement leurs capitaux de risques éventuels à cause d’un manque d’expérience.

CourtierNoteDépot miniRégulationCommencer
à trader
alvexonuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
etoronuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
marketsnuméro 3250 $USA AllowedTRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le premier Trade

Afin d’effectuer avec succès un échange boursier, il vous suffit de vous diriger vers le site du courtier et faire le choix du compte qui vous va (contrairement aux habitués, les débutants pourront profiter d’un compte démo afin de s’exercer dans des conditions très proches de la réalité), l’inscription faite, vous allez pouvoir faire des échanges d’actifs de bourse, vous cherchez puis sélectionnez l’actif et ensuite cliquez sur l’onglet correspondant à l’achat ou vente.

Ce que vous apporte notre formation

Plusieurs guides d’investigation sont disponibles et donc c’est très important de garder à l’esprit que même si vous bénéficiez de la meilleure formation, vous ne pourrez jamais trader comme le professionnel qui vous l’enseigne car chaque trader utilise sa propre vision des choses pour faire passer les marchés financiers en formant sa propre image de la situation et donc, deux personnes ne peuvent pas trader de la même manière car il est quasiment impossible que vous partagiez le même avis et la même façon de voir les choses que votre enseignant et n’oubliez en aucun cas que certaines fois, quelqu’un peut voir une chose et vous une autre, chacun aperçoit la courbe à sa manière. Comprenez donc qu’aucune formation ne peut vous changer votre vision des choses et que les cours que vous allez suivre sont simplement des bases théoriques qui peuvent être très utiles car elles permettront la compréhension des marchés et donc l’augmentation des trades positifs. Il est important d’ajouter que même en vous aidant des meilleurs livres pour apprendre le trading, généralement juste un tiers ou un quart de la formation vous seront utiles (vous pouvez passer 4 heures de formation pour une seule phrase importante mais c’est plutôt bénéfique pour vous !).

Enfin, pour réussir au trading, il faut voir quelques points importants comme les bases de l’indicateur MACD, ichimoku et bandes de Bollinger ainsi que la moyenne mobile, les fondamentaux de l’analyse fondamentale et technique, les analyses d’actions du genre Orange, EDF ou Vinci et enfin les stratégies de trading comme par exemple celle des trois chandeliers.

Lorsque on évoque l’analyse du Forex, il faut savoir faire la différence entre les divers types d’analyses, afin de mieux interpréter leurs caractéristiques et leurs complémentarités. Il existe en effet trois types d’analyse du Forex, dont l’Analyse technique qui intègre l’étude et l’interprétation des graphiques, ainsi que l’analyse fondamentale qui se base sur la décortication de le situation économique en s’appuyant sur les statistiques, mais aussi l’analyse du sentiment qui s’occupe d’analyser la psychologie du marché.

L’analyse technique

L’analyse technique fait partie intégrante de la vie quotidienne du trader, même si certains y recourent plus ou moins souvent, elle reste un outil essentiel pour assurer les tâches des investisseurs qui misent sur le court terme, elle se base sur le fondement selon lequel les attitudes antérieures peuvent potentiellement se répéter, en réalité l’analyse technique rassemble plusieurs méthodes permettant l’analyser des graphiques afin d’en tirer des conclusions.

L’analyse technique se divise donc en deux grands domaines distincts, avec en premier lieu l’analyse graphique, qui concerne uniquement les oscillations des prix originels, et ensuite les indicateurs, dont le fondement repose sur le cours évolutif et isolé des prix à travers le calcul de formules mathématiques, qui est exposé via des courbes indépendantes de celui du cours présent sur les plateformes de trading.

Si pour les débutants l’analyse technique paraît quelque peu difficile et compliquée, c’est tout à fait normal car c’est un domaine distinct dont l’apprentissage implique une compréhension ainsi qu’un approfondissement de plusieurs termes qui reviennent souvent et en effet la méthodologie intègre des centaines d’indicateurs, toutefois ils sont facilement assimilables et il n’est pas nécessaire de tous les connaitre, il suffit d’en maîtriser quelques-uns parmi les plus répandus, ce qu’il faut bien comprendre par contre c’est que l’analyse technique subit un phénomène d’auto réalisation, c’est-à-dire que si les traders optent tous pour l’utilisation de techniques et d’indicateurs similaires, il y aura la transmission de signaux analogues, impliquant une prise de position identique ce qui fait que le marché suivra a son tours le sens décrit par l’analyse, c’est pour cette raison qu’il ne faut surtout pas chercher à se distinguer mais plutôt s’intéresser aux techniques et indicateurs traditionnelles qui sont les plus utilisés.

Les différents types d’indicateurs impliqués dans l’analyse technique

Il est clair à présent que l’analyse graphique et les indicateurs sont des entités distinctes mais complémentaires, toutefois il est nécessaire d’apporter plus de précision à cette classification en déterminant les divers indicateurs techniques qu’il est possible d’utiliser en matière de trading Forex :

  • Les oscillateurs sont des indicateurs qui reposent sur le principe selon lequel il subsiste un point d’équilibre à tout moment et que si un cours a tendance à trop s’en écarter, il y a aussi de forte chance qu’il s’en rapproche, ce point d’équilibre est considéré en tant que centre de gravité du cours, effectivement l’oscillateur est un indicateur délimité évoluant entre deux bornes différentes, avec des zones intervalles de surachat et de survente, si le cours est indiqué en zone de surachat cela signifie qu’il est trop distant à l’élévation de son point d’équilibre incitant ainsi les traders à se placer vers la vente et inversement, parmi les oscillateurs reconnus on cite le CCI ainsi que le RSI.
  • Les indicateurs de suivi de tendance permettent d’apporter des informations en ce qui concerne l’aspect de l’aptitude présente, permettant la détermination des tendances tout en évaluant la vigueur de la mobilité en cours. Logiquement, ils sont utilisés pour clarifier les aspects sombres des cours afin de déterminer un mouvement net, mais traditionnellement ils sont joints avec un autre filtre pour l’obtention finale d’un signal d’entrée, la moyenne mobile est la plus connue de ces indicateurs car on peut l’appliquer directement sur les cours afin d’en déduire le maximum d’informations, mais elle peut également servir pour la détermination d’éventuels points élevés et bas du cours, ou bien aider à anticiper l’amoindrissement des tendances.
  • Les indicateurs de volatilité participent à l’anticipation des accroissements ou sinon à la détermination de l’état du marché pour disposer de la possibilité de positionnement. En effet, s’il faut retenir quelque chose c’est que dans le trading parfois ne rien faire c’est aussi du trading, clairement sur un cours sans volatilité vu que les signaux observés sur d’autres indicateurs posséderont assez peu d’impact il est possible de passer sur un autre graphique, car il n’y aura pas assez d’oscillation pour permettre la réalisation de profits, les Bandes de Bollinger par exemple sont un indicateur de volatilité très fiable en général.
  • Les indicateurs de volume permettent l’évaluation de la force de l’action en cours via son volume de transactions, c’est un principe assez simpliste mais très efficace, la constatation de volume au moment d’une oscillation, indiquera que le mouvement en cours est important et donc moins facilement détournable.

L’analyse fondamentale

Le but de l’analyse fondamentale c’est la prévision de l’évolution d’une paire de devise, telle que l’EUR/USD via l’étude du contexte macroéconomique en Europe et aux Etats-Unis concernant cet exemple, plus précisément une économie forte aux Etats-Unis est censée être profitable pour le dollar et inversement une économie forte en Europe est censée être profitable pour l’euro, par contre pour ce qui est des paires de devises, il est nécessaire de procéder à une étude comparative afin de de déterminer laquelle des deux économies des contrées correspondantes est plus vigoureuse.

Afin de mesurer donc les diverses économies, il y a à disposition des analystes un grand nombre d’indicateurs économiques qu’il faut surveiller quotidiennement, comme le taux de chômage, le PIB, ou encore les indices manufacturiers, plusieurs calendriers économiques sont disponibles et ils servent à lister ces indicateurs en fonction de leurs horaires de publication, mais il est très important de faire la différence entre une analyse fondamentale pour le court terme, qui examine particulièrement les réflexes instantanés des paires de devises par rapport aux statistiques, et l’analyse fondamentale pour le moyen et le long terme, qui s’occupe de décrire le contexte fondamental permettant la déduction de conclusions plus finalisées.

Toutefois, il n’est pas indispensable de disposer de connaissances solides en économie et en finance pour être capable de maîtriser l’analyse fondamentale, en effet le trader est tenu uniquement à desceller quels sont les événements qui peuvent impacter le marché via la lecture de la presse spécialisée qui permet l’obtention d’analyses indicatrices sur les sujets d’actualité qu’il faut surveiller, à cause de leur potentiel impact sur le Forex, sans avoir à maîtriser la majorité des concepts macroéconomique.

L’exploitation des données recueillies à travers les diverses analyses

Au quotidien, le trader se base principalement sur l’analyse technique, mais également sur l’analyse fondamentale qui participe à divers niveaux :

CourtierNoteDépot miniRégulationCommencer
à trader
alvexonuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
etoronuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
marketsnuméro 3250 $USA AllowedTRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.
  • D’une part afin d’avoir une meilleure connaissance générale de la perception fondamentale, entre autres si le contexte macroéconomique de fond est baissier, il vaut mieux opter pour des opportunités baissières, et inversement s’il est haussier.
  • D’autre part afin d’être informée sur les publications à risques et se tenir prêt pour contrer des mobilités agressives, permettant de disposer de la possibilité de choisir entre le fait de profiter d’éventuels mouvements puissants, ou sinon s’émanciper du marché au moment des intervalles plus risquées.

L’intégration de la psychologie en trading

La psychologie des marchés financiers rassemble la totalité des modes réactifs et émotionnels humains, une meilleure compréhension de l’être humain, permettra donc une maîtrise plus concrète des réactions de la foule, afin de disposer d’une anticipation plus efficace du cours évolutif ainsi que des indices. En effet, les émotions quotidiennes ressenties par les traders et les investisseurs oscillent entre inquiétude, espérance et avidité, et l’application d’une bonne psychologie permet la canalisation des émotions pour qu’elles deviennent plus avantageuses, la psychologie est donc une étape décisif et importante dans le processus de trading, ainsi les indicateurs de sentiment reposent totalement sur la compréhension des intervenants et ils sont appelés ainsi car la plupart de ces indicateurs rassemblent les avis positifs et négatifs des intervenants par rapport aux indices, aux actions, ou encore aux devises, ils sont donc généralement bâtis sur l’intime certitude dont peut faire preuve un trader ou un investisseur.

Au niveau des marchés, la postérité est résolue par l’antériorité et les erreurs analogues récidivent perpétuellement, c’est ce qu’on appelle la formation de bulles spéculatives et de krachs boursiers. Ainsi, les sociologues qui se sont occupés d’analyser les agissements des foules ont pu attesté qu’elles possédaient des attitudes uniques sans attache avec une moyenne simplifiée des comportements par individu, la foule est guidée des principes arrivant à transposer la conscience individualisée qui la compose, ce qui influencera d’autant plus chaque individu, c’est l’effet moutonnier, un phénomène d’imitation qui existe dans tous les groupes.

L’analyse de la foule indique que la prise de décision d’un individu quand il fait partie d’un groupe même de façon indirecte, est influencée par les spéculations internes qu’il se fait par rapport aux décisions potentielles pouvant être prises par les autres individus qui composent son groupe, et sa perception de la réalité en sera déformée, ceci est particulièrement vrai quand il s’agit de trading, même si un individu pourra apprendre de ses erreurs, cela n’est pas possible quand il s’agit d’une foule car elle persiste habituellement a évoluer d’une façon identique quand les situations sont analogues, la récurrence des krachs et des bulles spéculatives atteste de la véracité de ce principe d’imitation qui s’applique inévitablement aux marchés boursiers.